Projet scientifique

E-RIHS répond aux problèmes expérimentaux que posent la connaissance et la conservation des matériaux du patrimoine (collections des musées et muséums, ensembles monumentaux, sites archéologiques, fonds d’archives, de bibliothèques, etc.), qui se caractérisent par une hétérogénéité multi-échelle et un vieillissement au temps long (peintures, céramiques et verres, métaux, spécimens paléontologiques, matériaux lithiques, documents graphiques, etc.).

Les activités développées dans le cadre d’E-RIHS s’inscrivent dans le périmètre suivant:

1) Donner accès à des équipements et à une expertise de pointe, en développant et en facilitant les accès à différentes plateformes :

  • FIXLAB : accès à des équipements fixes permettant des analyses synchrotron, par faisceaux d’ion, lasers, etc.
  • MOLAB : accès à des équipements mobiles destinés à étudier les matériaux in situ
  • ARCHLAB : accès au réseau d’archives scientifiques de musées et d’institutions culturelles
  • DIGILAB : accès à une infrastructure numérique pour le traitement des données quantitatives, mettant en œuvre une politique sur la (ré)-utilisation des données, sur le choix des formats de données, etc.
  • EXPERTLAB : panels d’experts se déplaçant sur le terrain pour l’initiation de projets d’étude portant sur des biens patrimoniaux et intégrant une expertise pluridisciplinaire

2) Développer des méthodes prenant en compte les propriétés générales des matériaux anciens, au-delà de leur(s) inscription(s) thématique(s), de leur diversité et de leur hétérogénéité. Ces développements comportent plusieurs volets :

  • créer de nouveaux outils ;
  • réaliser des développements instrumentaux ;
  • progresser sur le traitement des données, aussi bien quantitatives que qualitatives ;
  • constituer des entrepôts interopérables permettant l’utilisation et la réutilisation des données.

3) Développer des formations favorisant un meilleur accès aux services de l’infrastructure

4) Renforcer les collaborations internationales

5) Mettre en place toutes les opérations de structuration et de communication permettant l’animation de la communauté E-RIHS France

E-RIHS intervient spécifiquement dans le cadre d’études complexes pour lesquelles le développement d’outils avancés d’analyse et d’imagerie de haute définition est nécessaire et qui ont un impact direct sur la conservation. Le domaine privilégié d’intervention de l’infrastructure est celui de l’étude de larges corpus, collections et ensembles architecturaux.